Playmeuh

Forum de l'association Playmeuh associée au Bureau Des Etudiants de l'ENSMM
 
AccueilPortailGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion
Emploi du temps
Prochains événements :
À mettre à jour.

9/10 MAI 2015 : Convention Play With Meuh
ANNULÉE


Emploi du temps habituel :
- lundi : soirée film
- mardi : l'inébranlable soirée Playmeuh !
- mercredi : jeux divers ou Soirée Asmodée
- jeudi : après-midi et soirée libres
- vendredi : plein de trucs !
- samedi/dimanche : ouvert à la demande


Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 D&D4 Début du deuxième scénar (et espérons fin aussi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rémi
Maitre Jedi
Maitre Jedi
avatar

Nombre de messages : 1077

MessageSujet: D&D4 Début du deuxième scénar (et espérons fin aussi)   Lun 18 Avr - 8:12

Edit : jeudi 05 mai.

Voila je laisse un jeudi libre entre les deux scénars pour me laisser le temps de mieux préparer le deuxième qui devrais être moins "combat".

Vous êtes revenu avec votre prof, une bonne note pour votre option, et un charabia (ou prophétie si vous préférer):
Peu surpasseront le lièvre, la chèvre et le faon,
S’ils ont touché la loutre au dessus du néant
Alors ils s’éléveront au dessus de leur condition
Ils ne démériteront pas de la Prophétie du dragon

Ils prendront alors le chemin de cendres,
pour retrouver les cent qui manquent
Nul autre qu’eux n’y parviendra
Défiant un dieu à peine né


Que cela peut-il bien vouloir dire?
Pourquoi y'a que le vengeur qu'a looté?
Le MJ n'aurait-il pas oublié la pouille?
En quoi le charisme de notre amie barde influe-t-elle sur ses compétence d'archère, sa généreuse poitrine lui sert-elle a guider la flèche?
Ses ennemi sont-ils hypnotisé par ses formes?
Le combo sagesse/charisme est il possible?
Mais que nous voulaient les gars du début?
Quel sera le menu de la quantine au retour?

Tout cela nous le sauront la prochaine scéance (ou pas).

_________________


Dernière édition par Rémi le Lun 18 Avr - 14:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Drazhel
Loup-Garou des Marécages
Loup-Garou des Marécages
avatar

Nombre de messages : 934

MessageSujet: Re: D&D4 Début du deuxième scénar (et espérons fin aussi)   Lun 18 Avr - 11:32

je serais pas là vu que se sont les vacances
Revenir en haut Aller en bas
Gwenhierd
Obey the Kitty !
Obey the Kitty !
avatar

Nombre de messages : 454

MessageSujet: Re: D&D4 Début du deuxième scénar (et espérons fin aussi)   Lun 18 Avr - 13:01

itou
Revenir en haut Aller en bas
Rémi
Maitre Jedi
Maitre Jedi
avatar

Nombre de messages : 1077

MessageSujet: Re: D&D4 Début du deuxième scénar (et espérons fin aussi)   Lun 18 Avr - 14:10

Rolala, ces étudiant, toujours en vaccance.
Bon being je décale pour le jeudi d'après les vaccs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Rémi
Maitre Jedi
Maitre Jedi
avatar

Nombre de messages : 1077

MessageSujet: Re: D&D4 Début du deuxième scénar (et espérons fin aussi)   Mar 3 Mai - 11:45

Voici un petit résumé du précédent épisode, énormément enjolivé.
J'ai rajouté pas mal de truc au début, mais j'ai seché vers la fin.


Notre histoire se passe sur le monde d’Eberron (légèrement modifié à ma sauce pour le rendre un poil plus rigolo). J’ai brodé un peu l’histoire par rapport au scénart original.

La situation est critique pour le directeur de l’université de Morgrave dans la ville de Sharn, Shad’ Aorl, l’intenable professeur principal de l’option prophétie draconique, parti en expédition, n’est toujours pas revenu et les modifications d’urgence de l’emploi du temps commencent à atteindre leurs limites. En effet les élèves de cette option en reçu tous les cours du tronc commun, il ne reste plus que les cours d’option. Ce n’est pas tant de voir les élèves de cette section se tourner les pouces qui lui fait peur, ceux-ci étant généralement des glandeurs de première force, il s’inquiète plutôt pour la mauvaise pub que cela engendrerais, un des héritiers de la branche principale de la famille au dracogramme Kundarak se trouve dans cette option.
Le directeur a officiellement chargé un groupe d’élèves particulièrement compétent pour le retrouver. Bon en vrai il a pris les élèves qu’il préférait ne plus voir pour un certain temps, a savoir ceux qui étaient en colle pour divers motifs : déclenchement d’incendie en dehors des cours de pyromancie, tentative de séduction pendant les cours, présence injustifiée, non respect des professeurs (les sarcasmes lors d’un gros Fail d’un prof sa pardonne pas), trafic de composant de sort (qui se serait mué en trafic de stupéfiant si le bluff avait échoué), séquestration de familier, etc.…
Et il a utilisé la menace de la non validation de leur semestre pour qu’elles obéissent (plus renvoi pour celles qui hésitaient encore).
L’expédition de secours comprend donc :
-Une magicienne Deva qui profite de ses réincarnations pour tester toute les options qu’offre l’académie.
-Une sorcière Tiefeline qui enflamme le cœur des hommes, au figuré comme au sens propre.
-Une gardienne Humaine, « frêle » jeune femme capable d’arrêter un troupeau de rhinocéros en rut.
-Une Férale vengeresse à la sagesse meurtrière, mais personne ne sait de quoi elle cherche a se venger.
Et enfin
-Une barde Eladrine aux sarcasmes venimeux (une sorte de HAHA de Nelson Muntz des Simpson en plus douloureux) et au charisme épineux (très utile pour tirer des flèches quoi)

(je redemanderais les nom la prochaine fois)

N’ayant aucun indice sur l’expédition du professeur, à part que cela concernait les prophéties draconiques, le thème de l’option qu’il a en charge, notre groupe de spice girl dédéhèsque décida de commencer par visiter l’appartement du prof. Après un peu de recherche dans les rues de Sharn, quelques explications avec « l’accueillant » concierge de l’actuelle tour des profs* et quelques difficulté à se repérer dans le labyrinthe que forme la tour déformé par les magies résiduelle, elles arrivèrent à trouver son appartement. Visiblement quelqu’un qui avait eu la même idée avait déjà fouillé l’appartement et maladroitement dissimulé son passage. Malgré quelques difficultés (en mettant le bordel dans les papiers c’est plus dur de s’y retrouver) nos héroïnes parviennent a retrouver le doudou du prof, un bouquin de poème bardé d’annotation et enfin un petit coffret verrouillé dans une alcôve secrète.
Après un passage chez un serrurier pas vraiment doué mais particulièrement bourrin, feu le coffret libera des documents apportant quelques indications. Shad avait reçu des indications concernant des dracogramme de prophéties se trouvant dans quelque chose s’appelant « le sceau d’Urikan » au Confins d’Eldyn. Les prophéties auparavant incomplètes aurait changées.
Retournant à l’université se renseigner sur leur future destination. Le groupe se fait attaquer sur un pont reliant deux immeubles, un magicien essaye en vain de les endormir tandis qu’un groupe de tire-laine leur fait les poches et s’enfuient dès le moindre problème en sautant du pont. Les malandrins réussissent à piquer le recueil mais perdent deux de leurs hommes (en fait des halfelins), les autorités interviennent, bien qu’un peu tard, et récupèrent les deux voleurs pour essayer de les faire parler.
Notre équipe quand à elle oublie finalement de se renseigner sur la destination mais négocie une avantageuse réduction sur les prix des tickets fulgurant, et dépense la somme ainsi sauvegarder en stupéfiant « pour la route ».
Après avoir ennuyé les passagers et le contrôleur, camouflé aux douanes des bagages douteux, Nos jeunes aventurières se retrouvent en Aundair, dans une ville (limite village) s’appelant Fort Passant. Elles tentent une première fois de se renseigner auprès du loueur de chevaux, malheureusement aussi embauché comme idiot du village de service et finalement optent pour questionner un instituteur dont l’école n’est pas loin. Elles y apprennent qu’il faut surveiller ses poches lorsqu’on traverse un flot d’enfants sortant des cours ainsi que la localisation du sceau d’Urikan, ancien repère de goblours et un petit village de pionnier proche.
L’équipe loue des demi-poneys par économie, et l’eladrine un poney « par ce qu’il est meugnon ».
Je vous passerais les détails du trajet, en dehors du fait que voulant allumer un feu de camp notre sorcière a failli cramer toute la forêt. Peu avant d’arriver au village, le groupe remarque des corbeaux au comportement étrange qui après s’être pris un projectile de la sorcière (décidément en forme) se mettent à les attaquer en nuées, rapidement rejoint par deux grosses araignées sauteuse. Après un moment un critique, les araignées sont définitivement pacifiées mais un groupe de corbeau a le temps de s’enfuir, ceux-ci continuerons a surveiller nos héroïnes mais de loin. En arrivant, l’ambiance au village n’est pas géniale, les gens ferment les volets, évitent de leur parler et lorsqu’ils le font c’est pour leur dire de partir, les yeux perçant d’une des aventurières (désolé je sais plus qui) remarque l’absence d’enfants. Le chef (autoproclamé) du village, servant de porte- parole leur redemande de partir mais leur accorde de les laisser rester pour la nuit dans sa grange. Avec force diplomatie, nos héroïnes convainc le chef de parler à l’abri des regards et apprennent que les enfants ont été enlevé par une guenaude (montre avec un physique de caricature de vieille sorcière) et qu’elle leur a promis de les relâcher si ont la laissant tranquille et qu’ils faisaient partir tout étranger, ses corbeau sont ses espions. Le hasard faisant bien les choses (non non ce n’est pas a cause du MJ), le repère de la guenaude est juste a coté du sceau d’Urikan.
Le lendemain matin, un débat est déclenché par le chant du coq, doit-on cramer ce dernier, le flécher, ou laisser aux villageois leur réveil matin. Le coq aura la vie sauve.
Notre groupe décida d’aller dire deux mots à la guenaude, qui fut géré par la sorcière, mais après avoir donné quelque difficulté a la gardienne et a la vengeresse. Celle-ci avait emprisonné les enfants et le prof dans des sables mouvants, ne leur laissant que la tête dépasser. Une fois libéré, les enfants rendus à leurs parents, profs jugea que comme ses élèves étaient là il profiterait pour leur faire un cours sur le terrain et d’aller voir ces dracogrammes.
Le sceau d’Urikan est une construction ressemblant a un dolmen en surface. Le premier exercice est de trouver un lapin a sacrifier pour pouvoir ouvrir la porte (et pour déjeuner ensuite), réussi sans problème. Le prof lui est déjà venu une fois et signale que la prophétie qui y est écrite signale les épreuves à passer pour l’atteindre :

Peu surpasseront le lièvre, la chèvre et le faon,
S’ils ont touché la loutre au dessus du néant
Alors ils s’élèveront au dessus de leur condition
Ils ne démériteront pas de la Prophétie du dragon
 le chemin de cendres,
pour retrouver les cent qui manquent
Nul autre qu’eux 
Défiant un dieu 

Après un virage et une volée de marche, un long couloir légèrement en pente avec une rigole centrale et un bas relief représente un lièvre (ou autre chose pour qui a l’esprit mal tourné). Nos héroïnes ont alors à courir pour ne pas se faire bruler les arpions par du feu liquide, ce qui arrive tout de même a plusieurs.
Après plusieurs épreuves du même tonneau passage étroit sur au bord d’une fosse, un bassin d’acide au-dessus duquel sauter, toujours avec des bas reliefs, (on a pu voir une succession assez splendide d’échec critique), et une rencontre avec des gricks, le dracogramme est enfin a porté et les morceaux avant illisible sont devenu clair :

Peu surpasseront le lièvre, la chèvre et le faon,
S’ils ont touché la loutre au dessus du néant
Alors ils s’élèveront au dessus de leur condition
Ils ne démériteront pas de la Prophétie du dragon
Ils prendront alors le chemin de cendres,
pour retrouver les cent qui manquent
Nul autre qu’eux n’y parviendra
Défiant un dieu à peine né

De plus la vengeresse, qui avait réussi la plupart des épreuve a une sorte de vision et vois apparaitre un coffre refermant une hache magique.
Sur le chemin du retour le prof leur promet une bonne note mais.


* Les logements des professeurs comme les ateliers de magie appliquées changent régulièrement d’emplacement pour éviter l’accumulation de magie résiduelle du aux expériences ratée (ou parfois réussi), les bâtiments vidé sont mis en quarantaine le temps que la plupart des sorts se dissipent avant d’être de nouveau utilisé. Certain sort particulièrement puissant persistent et leur effets alimentent de nombreuses rumeurs parfois fondées.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maitre Spleenhood
Papayou d'argent
Papayou d'argent
avatar

Nombre de messages : 2784

MessageSujet: Re: D&D4 Début du deuxième scénar (et espérons fin aussi)   Mar 3 Mai - 14:36

Ca fait envie. Bravo, beau résumé !

_________________

Le paradoxe du chat de Schrödinger postule une situation dans laquelle un chat prisonnier à l'intérieur d'une boite est à la fois mort et vivant. Schrödinger s'est servi de ce paradoxe pour pouvoir tuer des chats impunément.
I think my cat is Jewish. Should I say meowzeltov?
Notre bouchon sécurité enfant à réussi avec succès l'homologation suivant la norme NF EN ISO 8317 "emballages à l'épreuve des enfants" délivrée par l'IBE-BVI.
OSOI: un grand coup de pied occulte
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/lespacespleenhood/
Dionysos
µ3 en PFE
µ3 en PFE
avatar

Nombre de messages : 172

MessageSujet: Re: D&D4 Début du deuxième scénar (et espérons fin aussi)   Mar 3 Mai - 16:25

Comme c'est bien raconter, je n'avais pas l'impression que c'était aussi classe quand je l'avais fait.
Mais bon on va garder cette version pour les légendes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: D&D4 Début du deuxième scénar (et espérons fin aussi)   

Revenir en haut Aller en bas
 

D&D4 Début du deuxième scénar (et espérons fin aussi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Playmeuh :: Evènements :: Séances en tous genres-